Le plus beau jour de notre vie (pour nous aussi)!…

27 Avr

 

…et les mois merdiques de préparation qui précèdent! Certes, la seule chose qui nous est permise pour le moment est un passage express devant (barrez la mention inutile) une vieille aigrie qui se dit « Mon Dieu où va la France »/ un greffier peu avenant qui se demande « Qui peut bien faire l’homme? »/ un commis pervers au sourire qui en dit long  mais rien ne nous empêche de transformer ce moment en un jour inoubliable avec la famille et les amis. Or voilà, nous on rêve d’une soirée meringuée avec jolie robe, jolie déco pleine de froufrous et notre chérie d’amour aimerait plutôt un remake de concert des Sexy Sushis. Afin d’éviter de vous déchirer avec vos petites mains sans ongles, il existe une solution: un Wedding Designer!

Pour nous présenter ce formidable métier, nous sommes allées à la rencontre d’Audrey Vuillemey, qui fait ses premiers pas dans le métier.

« Le wedding designer, quésaco?

Derrière ce nom affreusement barbare et ô combien prétentieux se cache un véritable métier artistique. Wedding=mariage, Designer=créateur, inventeur.

Le wedding designer est un être aux idées complètement fantasmagoriques qui a une vision très enjouée de la vie et la tête qui fourmille de visions extraordinaires en permanence. C’est vers lui que se tournent les gens dépourvus de créativité et d’imagination ou qui veulent éviter de s’entretuer sur le sujet de la déco (et aussi les gens qui veulent pouvoir utiliser la phrase « j’ai engagé un wedding designer » durant leur brunch du dimanche).

Les clients de ce curieux personnage sont, pour la plupart, des couples sur le point de se dire « oui » et qui viennent réclamer de l’aide parce que leur magnifique salle de réception du château de Vaux-le Vicomte a un besoin urgent de leur ressembler (au moins le temps d’une soirée).

Le W.D (à ne pas confondre avec le W.C qui fait vraiment de la merde) s’entretient avec ces gens et apprend à mieux les connaître. Mille et une questions sont posées aux couples qui se croient surement chez le psy mais pour leur bien car au final, le W.D leur proposera deux ou trois exemples de ce que pourrait donner la décoration du jour J. Les entretiens sont au nombre de quatre ou cinq. Le prix dépend des envies et des budgets mais sachez qu’en moyenne les W.D ne prennent pas de contrat en dessous de 3000 euros TTC (honoraires compris). C’est parfois un maigre prix à payer pour la survie de son couple. Sachez aussi que les envies les plus extravagantes seront peut être freinées en raison de problèmes techniques ou autres que le W.D devra savoir gérer.

Si le wedding designer standart à une clientèle d’hétéros, je compte viser plus large et plus loin. Le mariage est pour le moment interdit mais le PACS est autorisé. Et quoi de mieux que de célébrer ce merveilleux jour de la même façon que pourraient le faire les gens pour un mariage?

Pensez-y et n’hésitez pas à me contacter par le biais de facebook/Audrey Vuillemey ou par mail à a.vuillemey@hotmail.fr »

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :