Sans contrefaçons…

13 Août

 

Nous revoilà sur les routes sinueuses de Corse! Je vais mourir! Oui, c’est ça, je ne vais pas attendre la sortie de route probable, je vais me jetter directement du haut de la falaise! Tiens encore un gros naze avec un 4×4. Lui n’a pas compris que la taille de ta voiture était une sécurité inversée sur l’île! Plus elle est grosse, plus tu as de chance de finir dans un accident. Heureusement que ma chérie gère. Hop, je me serre pas ici, hop un petit écart par là, une vraie brebis des montagnes, avec une clio. Tiens en voilà un autre. Une berline. Mon dieu qu’il est rouge! Ecarlate! Houuuuu, ça fait un moment qu’il doit lutter pour ne pas abîmer sa jolie BMW! « Mais qu’est-ce qu’il fait cet abruti?? » Oups, ma chérie s’énerve. Effectivement il fait n’importe quoi. Les vitres se baissent. Et son visage transpirant de gros boeuf éructe: « Tu ne peux pas te décaler, CONNARD! », et ma douceur de rétorquer: « Serre donc, tu ne vois pas qu’on ne passe pas, CONNASSE! »

Là je reste perplexe.  « Connard ». Quand même… Je détaille ma chérie. Les cheveux courts, certes. A la garçonne. Ce n’est pas pour rien que ce mot a été mis au féminin. On évite ainsi de froisser les susceptibilités, la mienne surtout. Non, parce que si j’avais voulu être avec un « connard » je serais resté avec mon ex! Je continue. Débardeur, mixte. Orange, couleur neutre. Car même les couleurs ont un sexe. On classifie comme il faut. On habille les petits bébés en rose, pour éviter le « il est mignon votre petit gars! », et encore une fois de froisser les susceptibilités. Pas la mienne cette fois, je m’en fous je n’ai pas d’enfants. 95C. Ma foi, s’il ne s’agissait que de ça, ce serait moi que l’on insulterait au masculin! Non, là franchement je ne vois pas.

En fait, je sais ce qui me dérange. Je m’assume enfin. Et c’est bon signe. Ma chérie, elle s’en moque qu’on lui dise « monsieur » ou « jeune homme », elle me dit qu’elle entend ça depuis petite. Mais moi, je suis avec une femme, et j’en suis fière! Avant, cela me mettait mal à l’aise qu’on nous dévisage, maintenant ça me gonfle qu’on ose prendre ma chérie pour un homme. J’espère qu’il l’a bien compris par sa réponse. Tout est un souci de catégories. « Il y a erreur sur la personne », il y a décalage entre ce que je suis et à l’endroit où vous me « rangez ». Et au passage je t’em….. » Voilà ce qu’il y avait dans sa réponse à elle. Ahh, le poids des mots…

Au tout début de notre relation, alors que nous étions en plein craquage de budget shopping,  une jeune fille à la cuisse légère -pour rester polie- a lancé à sa copine en nous voyant « On ne se demande pas qui fait le mec! » Mon sang n’a fait qu’un tour et j’ai du me maîtriser pour ne pas la jetter violemment dans les boites de chaussures et lui enfoncer la pointe du talon aiguille des chaussures que j’avais dans la main. Le genre et la sexualité. S’il n’y a pas de repères connus, il faut en créer. Ma chérie a les cheveux courts = c’est le garçon. Comme elle l’a très bien relevée à ce moment là, « la pauvre, elle serait bien surprise. » Effectivement.

On leur fait peur aux veaux écarlates. Ils ne comprennent pas. J’ai envie de leur demander: « Etes-vous tomber amoureux d’une catégorie? » Non. Mais ça, les gens l’oublient. Sauf ceux qui ont trouvé leur femme en Pologne ou en Russie en tapant auprès de l’agence « Blonde, Grande, docile, et aimant faire la cuisine » et qu’elle avait tapé « Riche, Riche et Riche ». Là, je parle d’amour. D’aimer une personne pour ce qu’elle est. D’aimer un homme, d’aimer une femme, pour lui ou elle, pour ce qui le/la rend unique. Inclassable. Cette rareté d’âme qui nous fait perdre à nous aussi tous nos repères. Je ne suis plus hétéro, j’aime une femme. Mais alors, l’ai-je jamais été?  Je ne suis pas homo, j’ai aimé des hommes. Oui mais maintenant? Maintenant, je sais que les catégories cloisonnent et diminuent. La beauté est dans la nuance et le flou des contours. Tiens je ne serais ni un homme, ni une femme, ni homo, ni hétéro, je choisis ce que je suis. Moi je serai un Monet. Un tableau impressionniste. Un chef d’oeuvre unique et admiré pour la beauté des ses flous.

En tous cas, la prochaine fois que ma chère et tendre se fait insulter, je descends de la voiture et je lui rentre dedans. Comme ça, je remettrai les choses à leur place. Vous voulez de la catégorie, vous les veaux, vous allez en avoir: « Je suis blonde, coquette et très féminine. Je  bois de la bière, j’adore les jeux vidéos et je déteste faire la vaisselle. Je rote et je regarde Grey’s Anatomy en même temps! Et toi, je vais te « défoncer » à grand coups de Louboutin s’il le faut! » Ils verront qui fait le mec dans le couple. Parce que ma chérie est une princesse, même avec ses cheveux courts et moi, je suis loin d’être charmante!

Publicités

5 Réponses to “Sans contrefaçons…”

  1. Manue Delbos Cayuela 13 août 2011 à @ 17:20 #

    ❤ (ok commentaire qui veux pas dire grand chose mais qui en dit beaucoup aussi) j'aime tout simplement ❤

  2. P0ulet 14 août 2011 à @ 12:35 #

    « Je suis blonde, coquette et très féminine. Je bois de la bière, j’adore les jeux vidéos et je déteste faire la vaisselle. Je rote et je regarde Grey’s Anatomy en même temps! Et toi, je vais te « défoncer » à grand coups de Louboutin s’il le faut! »

    Juste….j’adore !! XDD C’est fin, c’est glamour, c’est juste génial comme tu écris ça ! XD Je suis 100% avec toi sinon, mais malheureusement les préjugés ont la vie dure…u_u

  3. Emilie 15 août 2011 à @ 19:07 #

    Que dire ?
    Déjà j’aime ce récit, on s’y voit…
    que dire de la bêtise humaine ? les préjugés ?
    A ces Hommes qui disent : C’est au moins elle qui fait l’homme, je leur répondrais : au moins elle fait ce que l’Homme n’est pas capable de faire….

    A ces Femmes qui disent : C’est au moins elle qui fait l’homme, je leur répondrais : Viens ma belle, entre nous deux je vais te montrer…. et demain, sûr, tu quittes ton mari…

    Nous devons arriver à nous créer une carapace mais je comprends ton cri dans ce texte

  4. les théories d'Audrey 26 août 2011 à @ 18:10 #

    Hyper fan de cet article!! Ouais il faut arrêter avec les cloisonnement des genres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :