La famille, c’est sacré!: Couple n°2 Ingrid et Séverine

28 Sep

Avant de vous présenter notre deuxième petite famille, nous aimerions vous faire part d’une petite anecdote (véridique). Une de nos meilleures amies travaille dans l’enseignement, et comme à chaque début d’année, elle demande à ses élèves, ici en l’occurence des 3èmes, de remplir une petite fiche de renseignements comportant le nom des responsables légaux et leur profession (pour d’éventuels rendez-vous). Sur la fiche du petit Corentin, elle lit « Mes deux mamans sont femmes au foyer ».

 Le cours suivant, elle le fait venir à la fin de l’heure lui disant qu’elle avait lu sa fiche et qu’elle aimerait lui poser quelques questions. Le jeune homme pensant que notre copine à nous était étonnée de cette déclaration anticipe en lui disant « Madame, vous avez bien lu, j’ai bien deux mamans! » en souriant. Et notre amie lui a donc répondu: « Non, je sais que j’ai bien lu Corentin, mais je voulais te demander si tu étais heureux? » Elle lui explique alors qu’on entend beaucoup parler de parents homoparentaux mais qu’on n’entend pas beaucoup les enfants. La réaction de l’adolescent a été spontanée et sans hésitation: « Mais je suis très heureux Madame! Je sais que certains disent que je n’ai pas de papa et se demandent si ça ne me manque pas, mais moi je suis heureux avec mes mamans! Je les aime de tout mon coeur, et puis, j’ai aussi mon papy et mon tonton! » Notre coupine s’inquiète alors de savoir s’il n’a pas déjà été embêté pour ça. Il a admis qu’il avait dû se battre deux ou trois fois en 6ème mais « c’est ça aussi d’être l’homme de la maison! » pour finir en remerciant notre super prof de lui avoir posé la question, qu’il préférait qu’on lui demande, bien que ses deux mamans se soient déjà présentées aux réunions sans qu’elle ne réalise quoique ce soit! Comme elle dit, on reste quand même formaté, parce qu’effectivement, elle les a vu les deux mamans, mais n’avait même pas fait le lien!

Bref, c’était notre petit histoire!

 Passons maintenant à Ingrid et Séverine. Notre petit couple a 35 ans (enfin, Ingrid sûr!) et est ensemble depuis presque 3 ans. Ingrid a une adorable fille de 8 ans qu’elle a eu lorsque qu’ « elle se croyait hétéro ». Elles sont en plein projet bébé…

L-es Crapulettes: Qui a eu l’idée du projet familial?

Ingrid: C’est venu naturellement, en discutant. Il y a eu un « j’aimerais bien » puis de fil en aiguille, voilà! La question de savoir qui porterait l’enfant ne s’est pas posée car suite à de nombreux problèmes médicaux, on m’a dit que je pourrait avoir des enfants mais que je ne pourrai plus en porter. Et j’ai déjà connu les joies d’être maman donc c’était à son tour de connaître ça!

Quels ont été (et sont peut être encore) vos doutes et vos angoisses à ce moment là?

Qu’on n’y arrive pas. Je me suis poser trop de questions sur tout et n’importe quoi. Comment allait-on s’y prendre? Comment trouver un donneur? Insémination artificielle ou artisanale? (NDA: Une insémination artificielle se fait avec une aide médicale avec un donneur anonyme, comme c’est le cas en Espagne ou en Belgique, l’insémination artisanale est faite « maison » avec du matériel trouvé sur internet ou autre, avec un donneur « connu », ou du moins vu, lol, qui accepte de donner son sperme. Cette dernière est techniquement interdite par la loi…) Faut-il trouver une gynécologue? (NDA: certains gynécologues acceptent d’aider les couples dans leurs démarches en procédant à l’insémination ou en fournissant le matériel). Difficile de se lancer dans un tel projet digne du parcours du combattant. 😀

Et vos motivations?

C’est ma dulcinée qui me motive! On a fait un mariage de coeur avec une cérémonie avec pleins d’invités au bord d’un étang, un cortège de voiture, bref, la totale! Digne d’un mariage hétéro! 🙂 Ce jour-là, je réalise que c’est elle et rien qu’elle! Donc, de manière logique, après le mariage, y’a le bébé!! Et pour tout vous dire, j’en désirais un autant qu’elle. De plus, donner un petit frère ou une petite soeur à ma fille ce serait magique!

Combien de temps s’est écoulé entre la décision et le « passage à l’acte »?

Plusieurs mois. Et beaucoup de temps pour se renseigner sur tout! On a décidé de choisir la méthode artisanale, car il y a trop d’attente pour l’insémination artificielle et c’est très cher et très loin! (NDA: Il faut compter environ 1500 euros pour une insémination artificielle en Espagne)

Comment avez-vous décidé de la date?

Grâce à une rencontre, un jour de l’an… On est ensuite allée voir la gynécologue, on a été ensemble à la consultation. La doctoresse nous demande pourquoi on est là. Alors on lâche le morceau et contre toute attente, elle n’est même pas surprise et nous dit que ce n’est pas la première fois qu’elle aide un couple lesbien.

Parlons un peu de votre fille, quelle place votre conjointe tient-elle auprès d’elle?

Pour ma fille, ma compagne, c’est « sa Séssé »! C’est une deuxième maman. elle a le rôle de me remplacer lorsque je ne suis pas là, mais en aucun cas ce n’est elle la maman. Séssé c’est aussi sa confidente et sa complice quand elles jouent ensemble, surtout pour m’embêter! 🙂 Du coup, ma femme est devenue la marraine de ma fille, et ma crevette sait que le rôle de Marraine est super important!  Ma fille l’aime.

Comment votre fille a-t-elle réagi au fait que vous soyez en couple avec une femme? Comment lui avez-vous présenté cette situation?

Ma fille savait déjà que j’aimais les femmes donc j’ai présenté Séverine en tant qu’amie puis je lui ai dit que j’aimais Séverine, que c’était ma chérie. Tout simplement!

En parle-t-elle autour d’elle?

oui, elle en parle facilement mais seulement si on lui parle de personnes homos car pour elle c’est secondaire, elle s’en fiche! C’est normal! Pour l’instant elle le vit bien. Il n’y a eu qu’une petite histoire sur ça. Une reflexion d’un gamin. Vous voulez savoir, hein?? lol le gamin a dit à ma fille: « toi tu n’es pas normal car ta mère aime les femmes, c’est pas bien » et ma fille a été voir la maitresse pour lui dire. Mais la maitresse a bien fait son travail vis à vis de ma fille étant donné qu’elle connaissait la vie de ma crevette. A chaque rentrée scolaire, je prends rendez-vous et je dis que je suis homo et explique vite fait mon parcours pour éclaircir la situation. Et ensuite je vais régler mes comptes avec l’autre maman. Même pas peur! Si c’est pour le bien de mon lapin, je fonce!

Le fait d’avoir un enfant a-t-il été un frein à votre décision de vous mettre en couple?

Non, aucun frein! Il est vrai qu’on se pose beaucoup de questions mais il suffit de bien faire les choses, de les faire correctement. Cela n’a rien changé à nos relation. Elle sait que je l’aime plus que tout. Elle est encore plus proche de moi, elle a beaucoup de mon caractère! 😀

Avec du recul, auriez-vous fait certaines choses différemment?

Oui, j’aurais bien aimé éviter certaines rencontres, à ma crevette et à moi! Sinon pour le reste je ne change rien, c’était parfait!

Un message à faire passer aux femmes dans des situations similaires?

Dur est la vie des mamans et des futures mamans! La vache, je suis une maman et j’espère sincèrement être future maman! Ne perdez pas espoir et battez-vous. Je ne dis pas que c’est facile à faire mais essayez! Il y a énormément de regards sur nous, je suis lesbienne et maman. On choque parfois mais on s’en fiche, laissez courir et vivez votre vie pleinement. Un petit conseil, faites comme moi, je ne baisse jamais le regard, regardez toujours droit dans les yeux et faites voir que vous assumer totalement.

Enfin, une anecdote? (ou plus??)

J’en ai une mais je ne sais pas comment ma femme va prendre ça si je vous raconte…Rhooooooooooo puis si tant pis! lol 😀 La première fois que l’on tente l’insémination. Mdr! dans le genre novice « Bonjour, je m’appelle Ingrid, j’ai 35 ans et je suis trop maladroite! » J’ai tout foiré!! On a commencé en ne se sentant pas terrible lorsqu’on aspirait le sperme avec la seringue. On voulait faire l’amour mais hélas, on était tellement dégouté par la chose que cela nous a tout coupé! On a repris nos esprits et notre concentration, et au moment de l’orgasme de ma femme, je vise mal!!! mdr et hop, la moitié à côté! Franchement j’ai été trop nulle! Mon excuse? « Trop d’émotions! » Mais désormais, je vise beaucoup mieux qu’avant! lol 😀

Merci les filles pour votre témoignage!! Nous sommes venues aux nouvelles depuis le questionnaire et pour le moment pas encore de bonne nouvelle, mais nous croisons vraiment les doigts pour vous! Si vous aussi vous souhaitez partager votre vécu et vous raconter un peu, n’hésitez pas! l-escrapulettes@hotmail.fr.

 

 

Publicités

2 Réponses to “La famille, c’est sacré!: Couple n°2 Ingrid et Séverine”

  1. ingrid 28 septembre 2011 à @ 18:23 #

    j’en rigole encore sur l’anecdote!!!!! mdr

  2. Emilie 7 octobre 2011 à @ 13:07 #

    Super cette vidéo !
    On parle souvent des droits des homos, mais vu comme ces femmes en parlent, ne faut-il pas plutôt parler des droits des enfants en terme de protection.
    Car en effet, si la maman porteuse disparait, que deviennent les enfants et la deuxième maman non reconnue ?
    hum cette vidéo me parle dans la manière de « réclamer » les mêmes droits…
    je ne sais pas si j’ai arrivé à me faire comprendre là… mais moi je sais ce que je vais faire pour orienter des débats..
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :