L’amitié entre lesbiennes

8 Fév

Une question revient parfois sur les sites et les réseaux sociaux, « et vous, avez-vous plus d’amis homos ou hétéros? » Les réponses sont parfois étonnantes, certaines arrivent à n’avoir QUE des amies lesbiennes. Etonnantes car je ne parviens pas à concevoir COMMENT d’un point de vue technique, il est possible de rencontrer uniquement des lesbiennes ou de ne pouvoir se lier d’amitié qu’avec des lesbiennes (ou alors, chapeau les filles, vous avez un Gaydar hyper développé! La NASA vous envie déjà!). Si c’est votre cas, n’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage!  Mais de la même façon, j’ai été très surprise de voir que certaines n’avaient QUE des amis hétéros. Est-ce vraiment possible d’être lesbienne et d’en fréquenter aucune? Pourquoi cherchons-nous la compagnie de copines lesbiennes?

Il faut se rendre à l’évidence, nous ne sommes pas franchement représentées: les magazines (1 à ma connaissance, La Dixième Muse, d’ailleurs si vous ne savez pas où vous le procurer cliquez , s’il y en a d’autres n’hséitez pas à nous faire signe nous sommes preneuses!), les séries (2 1/2 en fait: The L-word, Lip Service et Grey’s Anatomy), les pubs vidéos (ça et  et non diffusées) ou les campagnes publicitaires  militantes que lorsqu’elles veulent créer le buzz, bref, un peu triste comparé aux Etats-Unis. Du coup, bah, on cherche nos semblables! On aime bien se dire qu’on n’est quand même pas seules! Pour peu que vous habitiez en campagne, vous hésitez franchement à vous rendre au cabinet médical du coin pour vous assurer que tout va bien! (Docteur, j’aime ses seins, c’est grave?)

Alors voici en quelques points, pourquoi c’est si bon d’avoir des copines lesbiennes!

1) Enfin il est possible de parler de sa relation de couple! Pas d’incompréhension, pas de « toi t’as de la chance c’est plus simple t’es avec une nana! » Parce que nous, toutes les nanas en couple, nous savons! Nous savons combien vous êtes pénibles et compliquées parfois! Combien vous avez le don de nous rendre chèvre et qu’en bonne chèvre fatiguée vous avez parfois envie de dire « t’as qu’à aller te faire brouter ailleurs!! » Vous pouvez aussi claironner votre bonheur et dire ô combien votre amoureuse est la plus géniale de toutes parce que c’est VOTRE amoureuse et qu’elle est géniale et non parce qu’elle a un vagin et que donc elle est forcément bien, c’est une fille. Voilà, vous pouvez montrer votre couple tel qu’il est et ne pas risquer d’être considérer de manière différente. (C’est vrai que ce n’est pas le cas avec toutes les copines hétéros mais souvent!)

2) Qui dit relation de couple dit aussi vie sexuelle. Bah oui, ne nous voilons pas la fesse, on en parle. « Et sinon, tu as essayé l’oeuf télécommandé? C’est sympa? » Et là, hop, soirée sextoys improvisée! Accompagnée d’anecdotes croustillantes, bien évidemment! De manière décompléxée, sans malaise! Non, parce que je ne sais pas si vous avez testé avec les copines hétéros mais généralement nos histoires ne suscitent pas franchement une attention sans faille! Au mieux, elles écoutent en silence puis passent à autre chose, au pire, elles vous regardent avec un air dégouté et vous balancent un « moi, franchement, ch’ pourrais pas! » Ca tombe bien, on ne parle pas de toi. (CQFD, on a besoin de s’identifier entre couples!)

3) On a des références communes! Au delà de « Qu’est ce qu’elle est sexy Shane!! » on a des films sur lesquels on partage, des séries qu’on se prête (enfin 2 séries), des sites sympas à conseiller, bref cette culture lesbienne qui est un peu la nôtre peut s’exprimer et se développer. En plus, elles nous font découvrir des trucs inédits! Boites, bars, soirées à thème, elles sont caler les cops’!

4) Notre histoire personnelle vit et prend sens. On a toutes un parcours commun, du moins dans les grandes étapes: découverte de son homosexualité, première fois, l’annonce aux parents et à l’entourage, façon de vivre son homosexualité, remarques et désagréments, homoparentalité, etc. Notre histoire est ce qu’elle est mais dans un partage avec une copine lesbienne, ben c’est bête, mais elle comprend parce qu’elle l’a vécue et continue de le vivre au quotidien. Elles vont comprendre lorsqu’on va leur parler bébés, de nos difficultés, de nos angoisses et des épreuves qui nous attendent. Il se peut qu’elles en aient des bibinous! Et là, c’est encore mieux qu’un épisode de « Vie ma vie », c’est le rêve incarné! Conseils, galères, relations à l’enfant, une copine c’est quand même mieux qu’un tchat ou un forum!

5) On peut parler chiffons!! Dans la catégories qui nous va! Il faut être réaliste, jamais ma douce ne va pouvoir parler jupes ou petites robes à bretelles. Par contre, avec nos copines, elle va pouvoir parler de son shorty, de la taille de son pantalon, de la coupe de sa chemise, de ce qu’elle aime chez sa chérie, alors que quand on est féminine masculine qu’avec des copines hétéros, c’est pas toujours simple les discussions filles!

Bien sûr, ne généralisons pas, toutes les copines hétéros ne sont pas comme décrit plus haut, il existe des perles qui vous écoutent, s’intéressent à votre quotidien et vos problèmes, ouvrent votre magazine pour voir « à quoi ressemble un magazine pour lesbienne« , regarde les séries parce qu’elles ont besoin de connaître votre environnement, vous achètent des sex toys,  ce sont de vraies amies, des soeurs, des bijoux, celles qui resteront, pour la vie!! Et il n’y a pas que des lesbiennes formidables, certaines sont des vautours prêtent à croquer votre chérie sans hésitation, voler vos sextoys et prendre la première place dans le coeur de votre chat! Mais en amour comme en amitié, tout est question d’affinités. Les deux sont nécessaires au fond. Vos copines hétéros vous montrent bien que vous n’êtes pas qu’une lesbienne et vous évitent de vous couper de la sphère sociale dans laquelle nous évoluons toutes mais il est indéniable que des copines lesbiennes vous feront avancer et vous aideront en période de doute ou lorsque parfois ce n’est pas facile de s’assumer au quotidien.Et les coups de foudre amicaux existent! Des nanas comme vous ne pensiez jamais en trouver! (et on pèse nos mots!) Alors, tissez des liens, inscrivez-vous sur des sites, des forums, des réseaux sociaux et rencontrez-vous! Prenez des risques! N’ayez pas peur de qui vous trouverez, la vie réserve de bonnes surprises! Et on sait de quoi on parle! (au passage, bisous nos Chiquis!!!)

Publicités

2 Réponses to “L’amitié entre lesbiennes”

  1. Chiquis 1 mars 2012 à @ 15:36 #

    Je ne me lasse pas de lire et relire tiens hi hi

  2. Sigloulène 23 mars 2012 à @ 21:54 #

    Et bien moi je prends le temps de faire un tour sur ce site ce soir. C’est vrai ça fait très longtemps… Et là je me pose pas mal de questions… Quelle copine hétéro suis-je? Et pour l’instant je suis pas très fière de moi… Va falloir que ça change!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :