Tag Archives: devenir lesbienne

« L-ove Diary » Episode 2

2 Juin

Résumé: Julie vient d’être mutée en région parisienne, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas la folie furieuse: elle a laissé son chéri et sa famille mais a fini par nouer contact avec des collègues et puis sa copine Lydie est dans les parages pour partager son grain de folie!

13 octobre 2009

Ce soir, on fête l’anniversaire de Mathieu, juste tous les 3 avec Lydie et moi. C’est fou comme la vie peut-être étrange parfois! Mathieu, c’était mon meilleur ami lorsque j’étais en 3ème, et franchement, il n’a pas beaucoup changé depuis! 🙂 Certes, il a moins de cheveux, quelques kilos en plus mais le même sourire et le même regard! Effectivement, j’étais amoureuse de lui à cette époque… tout comme de Romain, Mickaël, Vincent et j’en oublie! Bref, maintenant, il est avec Lydie! Ils s’étaient rencontrés alors qu’elle était venue en vacances à la maison après notre déménagement dans le sud. Son père était alors avec ma mère et elle passait toutes les vacances avec nous. Un an d’écart ce n’est rien, du coup, le premier pétard (un cône d’encens tenu à l’envers), la première cuite (dans un local glauque au milieu des bois!) et les premiers petits amis (boutonneux, mauvaise haleine, aucune conversation), c’était ensemble ou en même temps! Lydie, elle a tout d’une soeur sauf les parents, mais franchement, qu’est-ce que les liens du sang de nos jours? On était un peu les Thelma et Louise de l’adolescence, des rêves (beaucoup! trop!), de l’audace (encore une fois, beaucoup trop!) et des allures de … guenons (même ports de tête « assurés », pilosités en développement, sourcils approximatifs, mains et bras trop grands, poitrines énigmatiques) avec des cheveux rouges /noirs/ blonds/ auburn/ acajou profond/chocolat côte d’or/ mêchés/ balayés/longs/ courts/ hirsutes (rayez la mention inutile selon la période!) Tout ça pour dire qu’il s’en est écoulé du temps (et des bandes de cires dépilatoires) depuis leur premier flirt mais Facebook fait des miracles, et mon petit Mathieu a su brillamment tirer partie de la dernière rupture de Lydie. Quant à moi, ça fait 10 ans que je ne l’ai pas revu, autant dire que cette soirée risque d’être riche en émotion

14 octobre

La soirée fut super! Mat’ a joué les grands chefs et nous a ravi! Et Lydie – ma « die » comme je l’appelle parfois-  et lui font un très joli couple! Non, en fait ce sont des conneries, « joli » n’est absolument pas le terme, ils font un couple totalement sexuel! C’est fou! A croire qu’ils ont constamment envie l’un de l’autre! Et une allusion par-ci et une oeillade tellement suggestive qu’on hésite à se cacher la vue avec un préservatif par-là…Comment font-ils?? Franchement je les envie…La dernière fois que nous avons eu un moment intime (hu hu, je fais ma prude!) avec Sam, j’ai carrément pu voir l’intégral de l’épisode des experts, poser 3 hypothèses de coupable, entamer la liste de choses à faire pour le lendemain! Ce n’est pas que je n’en ai pas envie, mais je préfère autant que ça se fasse quand il y a un truc bien à la télé, au moins il y a quelque chose pour me distraire. Certes, il n’est pas exactement un dieu du sexe, mais il a énormément de qualités, en fait pour beaucoup ce serait l’homme parfait. J’aimerais surtout qu’il soit parfois un peu moins parfait et un peu plus gros cochon, enfin, grosse brute, enfin, vous voyez quoi…

Lire la suite

Publicités

« L-ove diary » ou comment devient-on lesbienne?

24 Mai

« Un jour mon prince viendra… » Voilà ce que je chantais à 7 ans. Comment en suis-je arrivée à « I kissed a girl (and I fucking liked it!!) »  20 ans plus tard? Certes, on ne devient pas lesbienne, on nait lesbienne (à ce qu’il parait) mais moi, ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça…

23 août 2009

Non je ne suis pas déprimée, non je ne suis pas déprimée…D’accord, ma famille, mes amis et mon chéri ne seront pas là pour fêter mes 25 ans mais ta super Lydie si! Et ça fait des années lumières que nous nous sommes pas vu (enfin un avantage à cette mutation dans ce patelin paumé, elle n’habite pas loin!) On va se saouler et ratrapper le temps perdu! Mais il faut voir la vérité en face,  je ne connais personne, il n’y a rien à faire et j’ai laissé mon chéri à la maison, là bas…(ou rien n’est neuf et rien n’est sauvage…). Les mutations sont rudes pour les couples mais on s’aime et rien ne pourra nous séparer…(syndrome de la gamine élevée au Disney) Sauf peut être l’ennui et la routine dans lesquels nous nous sommes englués…ou alors notre vie sexuelle en berne depuis des mois…Bon aller Julie, sois honnête, des années… Okay, okay, ça n’a jamais marché sur ce plan, mais ce n’est pas grave, on s’aime c’est ce qui compte non? (Note pour plus tard: demander son avis à Lydie, elle me dira franchement ce qu’elle en pense, on a été élevée comme des soeurs elle et moi et s’ il y a bien quelqu’un qui pourrait être super cash avec moi, c’est bien elle!)

On arrête de ressasser et on va préparer la vodka fraise pour qu’elle soit bien fraîche pour ce soir!

Lire la suite

Les invonvénients à être Lesbienne

10 Mai

Mesdames, l’heure est grave, j’ai osé l’inosable (si si ça se dit, au moins sur ce blog). Oui il y a des inconvénients à être lesbienne! N’ayons pas peur de le dire! Des petits détails au quotidien auxquels on ne s’attend peut être pas au début (je suis un bébé lesbienne, comprenez, une néophyte!).

Je vous dresse le tableau: vous venez de découvrir cette nouvelle sexualité, tout est beau, vous vous prêtez vos fringues, vous êtes intellectuellement sur la même longueur d’onde, les pauses câlins deviennent des heures et vous respirez l’amour…Puis petit à petit vous réalisez certaines choses…Que l’on avait malgré tout pas anticipé… je me dois de les révéler à celles qui viennent juste de rejoindre nos rangs.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :