Tag Archives: garçon manqué

Sans contrefaçons…

13 Août

 

Nous revoilà sur les routes sinueuses de Corse! Je vais mourir! Oui, c’est ça, je ne vais pas attendre la sortie de route probable, je vais me jetter directement du haut de la falaise! Tiens encore un gros naze avec un 4×4. Lui n’a pas compris que la taille de ta voiture était une sécurité inversée sur l’île! Plus elle est grosse, plus tu as de chance de finir dans un accident. Heureusement que ma chérie gère. Hop, je me serre pas ici, hop un petit écart par là, une vraie brebis des montagnes, avec une clio. Tiens en voilà un autre. Une berline. Mon dieu qu’il est rouge! Ecarlate! Houuuuu, ça fait un moment qu’il doit lutter pour ne pas abîmer sa jolie BMW! « Mais qu’est-ce qu’il fait cet abruti?? » Oups, ma chérie s’énerve. Effectivement il fait n’importe quoi. Les vitres se baissent. Et son visage transpirant de gros boeuf éructe: « Tu ne peux pas te décaler, CONNARD! », et ma douceur de rétorquer: « Serre donc, tu ne vois pas qu’on ne passe pas, CONNASSE! »

Là je reste perplexe.  « Connard ». Quand même… Je détaille ma chérie. Les cheveux courts, certes. A la garçonne. Ce n’est pas pour rien que ce mot a été mis au féminin. On évite ainsi de froisser les susceptibilités, la mienne surtout. Non, parce que si j’avais voulu être avec un « connard » je serais resté avec mon ex! Je continue. Débardeur, mixte. Orange, couleur neutre. Car même les couleurs ont un sexe. On classifie comme il faut. On habille les petits bébés en rose, pour éviter le « il est mignon votre petit gars! », et encore une fois de froisser les susceptibilités. Pas la mienne cette fois, je m’en fous je n’ai pas d’enfants. 95C. Ma foi, s’il ne s’agissait que de ça, ce serait moi que l’on insulterait au masculin! Non, là franchement je ne vois pas.

En fait, je sais ce qui me dérange. Je m’assume enfin. Et c’est bon signe. Ma chérie, elle s’en moque qu’on lui dise « monsieur » ou « jeune homme », elle me dit qu’elle entend ça depuis petite. Mais moi, je suis avec une femme, et j’en suis fière! Avant, cela me mettait mal à l’aise qu’on nous dévisage, maintenant ça me gonfle qu’on ose prendre ma chérie pour un homme. J’espère qu’il l’a bien compris par sa réponse. Tout est un souci de catégories. « Il y a erreur sur la personne », il y a décalage entre ce que je suis et à l’endroit où vous me « rangez ». Et au passage je t’em….. » Voilà ce qu’il y avait dans sa réponse à elle. Ahh, le poids des mots…

Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :