Tag Archives: homoparentalité

Homoparentalité: les questions juridiques

18 Fév

Il y a des matins comme ça où on ne regrette pas de s’être levée de bonne heure. C’est en cherchant désespérément une image accrocheuse pour son oeil fatigué mardi matin que ma douce est tombée sur l’émission des Maternelles sur France 5 consacrée à… l’homoparentalité! « Encore une! » nous diriez-vous, blasées de ce constant rebrassage du sujet (oui, vous sentez l’ironie…) « oui, mais… » nous répondrions vous! Déjà, nous avons été touchée dans notre petit coeur sensible que la chaîne ait décidé et choisi délibérément de traiter de ce sujet le jour de la St Valentin. Ensuite contrairement à beaucoup (!) d’émissions sur le sujet, celle-ci traite de tous les aspects juridiques de la question grâce à la présence sur le plateau d’une avocate au barreau de Paris spécialisée dans le droit des familles et auteure d’ouvrages traitant du PACS et de l’adoption. Grâce à cette excellente émission, vous découvrirez (ou pas d’ailleurs) ce qu’est le partage de l’autorité parentale et ce qu’elle permet au quotidien, les actes  testamentaires possibles, ce qu’est un parent de fait et un parent légal, les démarches pour adopter et tous les outils législatifs à notre disposition pour sécuriser notre famille.

Mais nous n’en dirons pas plus, à vos écrans!

http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=4220 (émission du 14/02/2012, « Homoparentalité…la loi à la traîne. »)

Promis, nous ferons un point dans un article prochainement!

Un ouvrage interessant pouvant vous aiguiller (bien qu’il n’y en ait pas beaucoup sur le côté « législatif » de l’homoparentalité):

« Fonder une famille homoparentales: questions éthiques, juridiques, psychologiques…et quelques réponses pratiques. » par Martine Gross

Publicités

Une association qui est là pour vous et vos futurs petits: Enfants Kdos

28 Déc

En faisant des recherches sur l’homoparentalité pour vous les fifilles, nous sommes tombées sur une association qui a justement pour but de nous aider dans notre désir d’enfants et surtout qui nous soutient de bout en bout afin que ce projet puisse être mené à bien. Quelques mails plus tard, nous avons eu la grande surprise et l’immense plaisir d’avoir les réponses à nos questions et de pouvoir vous les faire partager.

  1. Comment est née votre association?

 L’association Enfant KDOS a été fondée par Nathalie Amiot en 2006. A l’âge de 19 ans, Nathalie apprenait qu’on devait lui enlever les 2 ovaires, et qu’elle ne serait jamais maman.Après avoir dépassé les pleurs et la déprime des premiers temps, elle décide de se battre et de faire des recherches (internet n’était pas encore dans tous les foyers).

Elle finit par apprendre  qu’une femme a pu devenir maman grâce à un don d’ovocytes…..

Elle entame un long combat et part en Belgique pour avoir sa première fille. Par la suite Nathalie donnera naissance à 2 autres enfants issus du don.

Nathalie a fondé l’association les Enfants KDOS  pour aider toutes les personnes, qui, comme elle précédemment, se sont lancées dans ce difficile parcours d’ Aide Médicale à la Procréation( AMP).

  1. Nous avons pu voir que vous vous occupiez également des couples de femmes…

A l’association Enfants KDOS, les « Kalinou » sont les couples de femmes. En effet, les adhérentes de l’association ont-elles même choisi de créer des discutions sur notre forum. Ainsi sont nés les  « Kdosolo » pour les mamans solos,  les « Ksiss » pour les hommes :-),  les « Kalinou » pour  les couples de femmes…..

  1. Quel est le but de votre association?

L’association Enfants KDOS défend socialement et juridiquement les intérêts des personnes qui font appel à l’assistance médicale à la procréation en Europe. Elle a également pour but de créer un lien entre ces personnes et les différentes cliniques à l’étranger. Par son travail de communication et sa présence sur le terrain, elle est un vrai soutien et vous accompagne tout au long de votre projet bébé.  

Si le siège de l’association est situé en Soane et Loire, chaque mois, des rencontres et permanences sont organisées à travers la France: Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Perpignan, Montpellier…. Autant de lieux qui permettent à chacun de pouvoir nous rencontrer.

fascicule..

  1. Qu’entendez-vous par « défendre socialement »? Et que proposez-vous en termes d’aide juridique?

Nous souhaitons donner une visibilité sociale à toutes les personnes qui  souhaitent  réaliser leur projet bébé en Europe et les couples de femmes en font partie intégrante.

En effet grâce à nos réunions et colloques (un colloque sur le désir d’enfant est prévu en septembre 2012) nous montrons aux personnes qu’elles ne sont pas les seules dans cette démarche.

Toutes ces actions, affiches de communication et flyers font que de plus en plus de personnes (concernées ou non) savent que l’AMP en Europe existe pour les mamans solos et les couples de femmes aussi. L’ association œuvre pour que l’AMP ne soit plus un tabou et que tous les types de familles aient ainsi accès à la parentalité.

Nous proposons également une aide juridique pour les couples qui peuvent bénéficier d’un remboursement de soins à l’étranger. C’est un recours européen.

Lire la suite

La famille, c’est sacré!: Couple n°2 Ingrid et Séverine

28 Sep

Avant de vous présenter notre deuxième petite famille, nous aimerions vous faire part d’une petite anecdote (véridique). Une de nos meilleures amies travaille dans l’enseignement, et comme à chaque début d’année, elle demande à ses élèves, ici en l’occurence des 3èmes, de remplir une petite fiche de renseignements comportant le nom des responsables légaux et leur profession (pour d’éventuels rendez-vous). Sur la fiche du petit Corentin, elle lit « Mes deux mamans sont femmes au foyer ».

 Le cours suivant, elle le fait venir à la fin de l’heure lui disant qu’elle avait lu sa fiche et qu’elle aimerait lui poser quelques questions. Le jeune homme pensant que notre copine à nous était étonnée de cette déclaration anticipe en lui disant « Madame, vous avez bien lu, j’ai bien deux mamans! » en souriant. Et notre amie lui a donc répondu: « Non, je sais que j’ai bien lu Corentin, mais je voulais te demander si tu étais heureux? » Elle lui explique alors qu’on entend beaucoup parler de parents homoparentaux mais qu’on n’entend pas beaucoup les enfants. La réaction de l’adolescent a été spontanée et sans hésitation: « Mais je suis très heureux Madame! Je sais que certains disent que je n’ai pas de papa et se demandent si ça ne me manque pas, mais moi je suis heureux avec mes mamans! Je les aime de tout mon coeur, et puis, j’ai aussi mon papy et mon tonton! » Notre coupine s’inquiète alors de savoir s’il n’a pas déjà été embêté pour ça. Il a admis qu’il avait dû se battre deux ou trois fois en 6ème mais « c’est ça aussi d’être l’homme de la maison! » pour finir en remerciant notre super prof de lui avoir posé la question, qu’il préférait qu’on lui demande, bien que ses deux mamans se soient déjà présentées aux réunions sans qu’elle ne réalise quoique ce soit! Comme elle dit, on reste quand même formaté, parce qu’effectivement, elle les a vu les deux mamans, mais n’avait même pas fait le lien!

Bref, c’était notre petit histoire!

 Passons maintenant à Ingrid et Séverine. Notre petit couple a 35 ans (enfin, Ingrid sûr!) et est ensemble depuis presque 3 ans. Ingrid a une adorable fille de 8 ans qu’elle a eu lorsque qu’ « elle se croyait hétéro ». Elles sont en plein projet bébé…

L-es Crapulettes: Qui a eu l’idée du projet familial?

Ingrid: C’est venu naturellement, en discutant. Il y a eu un « j’aimerais bien » puis de fil en aiguille, voilà! La question de savoir qui porterait l’enfant ne s’est pas posée car suite à de nombreux problèmes médicaux, on m’a dit que je pourrait avoir des enfants mais que je ne pourrai plus en porter. Et j’ai déjà connu les joies d’être maman donc c’était à son tour de connaître ça!

Lire la suite

La famille c’est sacré! Couple n°1: Cécile et Elodie

20 Sep

 Tout d’abord, bravo aux magasins ERAM pour leur super campagne! Les responsables ont tenu à faire ressortir le contraste entre les valeurs traditionnelles et l’évolution de la société actuelle qui veut qu’il n’y ait pas un sacro-saint schéma familial mais bien des modèles tous originaux qui n’en restent pas moins des familles. Allez donc jetter un coup d’oeil sur les autres affiches, ça vaut le détour!

Ensuite, ALLELUYA!! Il était temps! Il existe tellement de familles différentes! Essayons de passer en revue les schémas familiaux possibles (et il en manque!)

Vous vous en sortez? C’est fait maison, hein! A l’heure où il est beaucoup question du mariage homosexuel, d’homoparentalité et de droit à l’adoption, nous avons interrogé 3 familles homoparentales pas comme les autres mais néanmoins sacrées. Ces trois couples de nanas hors normes, comme un certain nombre d’entre nous, n’ont pas choisi qu’on leur donne le droit de faire quoique ce soit, ils l’ont pris, pour leur plus grand bonheur, et celui des pitchounes!

Nous le verrons à travers leurs témoignages que leur vie quotidienne est loin d’être triste et qu’à elles seules, elles arrivent à tout chambouler dans notre petit portrait de famille! Comme quoi, on a beau essayer de définir et de classifier, tant qu’il y a de la vie, il y a du changement!

Notre démarche:

Nous avons fait parvenir par mail un petit questionnaire à chacun des couples volontaires avec des questions plus ou moins différentes afin de découvrir leur quotidien, leurs angoisses et leurs espoirs. Chacun des couples a répondu avec beaucoup d’enthousiasme et de bonne volonté, encore un immense merci à eux!

Famille n°1: CECILE ET ELODIE

Notre première petite famille se compose de Cécile 28 ans, maman sociale de Noélia, 2 ans, conçue lors d’une première union avec une femme, et Elodie, 24 ans dans le rôle de la « belle mère ». Ah, et on oubliait Leya, la petite chatoune de 1 an!

Lire la suite

Une famille formidable…sur vos écrans!

21 Juin

Non nous n’allons pas vous parler des joies des réunions familiales (bien qu’il y aurait pas mal de trucs à dire, j’en suis sûre!), mais de cette super série dont M6 a racheté les droits et qui surfe un peu sur la vague de « Scènes de Ménage » : « Modern Family ». Dans le couple, moi, je soussigné Folette, suis un peu celle à la ramasse question séries. J’ai découvert « Dexter » cette année, en même temps qu’ « Esprit Crminels » et « True Blood » ou « How I met Your Mother ». Bien sûr quand je découvre, je rattrappe et autant vous dire que ça fait du visionage, donc là, je suis plutôt contente et pour 2 raisons: d’une, j’ai fait découvrir cette série à ma Chérie( ce qui n’était pas gagné!) et deux, je ne suis pas trop à la bourre, il n’y a que 2 saisons pour le moment!

Le sujet: Sous forme de documentaire sur la vie de famille, cette série nous présente les rebondissements quotidiens de 3 familles « atypiques », ces familles modernes (pour la traduction du titre au cas où vous n’ayez pas compris :-D) et franchement, c’est hilarant! Il y a Jay, l’Américain typique de la cinquantaine, plein de cholestérol et de préjugés, qui vient d’épouser Gloria, une colombienne sexy qui pourrait être sa fille, elle même maman de Mani, 12 ans, mais ayant l’âge mental d’un trentenaire (au bon sens du terme, pour une fois!!). La fille de Jay, Claire, elle, est mariée avec Phil et a 3 enfants. Elle est un concentré entre Bree et Lynette et son attardé de mari est à mourir de rire (autant qu’il peut être agaçant!). Quant à la dernière famille, elle est constituée de Mitchell, fils de Jay et donc frère de Claire (vous me suivez? 🙂 ) et Cameron qui viennent d’adopter Lilly, une petite vietnamienne. Mention spécial pour Cameron, cet ours au grand coeur, qui vous fera pleurer de rire et pleurer tout court.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :