Tag Archives: mariage gay

« Mais ça, c’était avant… » Ou les changements apportés par les débats sur le mariage pour tous

18 Fév

A moins d’habiter sur une autre planète, il a été difficile de ne pas suivre le débat sur le mariage pour tous: journal TV, débats télévisés, articles en ligne, téléfilms et documentaires, et on en passe. À l’heure actuelle, la loi n’est pas encore passée (bien qu’elle soit en bonne voie…on croise les doigts pour la suite) mais déjà des changements sont notables et quelque chose nous dit que rien ne sera jamais plus pareil…

Changement n°1: Votre lesbienne attitude
Avant:Vous étiez lesbienne ou bi, certes, et alors? Vous ne faisiez absolument pas une montagne de ce petit détail vous concernant, vous auriez également pu collectionner les timbres, les filles étant pour vous une passion comme une autre (même s’il est plus agréable de lécher une….non, non, pas de blague coquine comme ça en tout début d’article, ou alors VOUS la finissez!) La gaypride c’était une fois tous les deux ans, généralement lors de vos périodes de célibat ou pour rigoler avec les copines et les T-shirts arc-en-ciel avec écrit « I LOVE GIRLS » vous les laissiez aux adolescentes revendicatrices de leur nouvelle identité.

Pendant les débats: D’un coup d’un seul, vous êtes devenue une bête de foire. « Oui, je suis lesbienne, je vais bien, merci ». Votre moitié a été réduite à : « leur vie sexuelle ne regarde qu’eux », et par la même occasion, des personnes que vous ne connaissiez pas ont défendu corps et âme l’inaccessibilité au mariage pour vous, là, citoyenne homosexuelle de seconde zone, sous prétexte qu’étant attirée par les femmes, vous envisagiez forcément une grosse orgie sexuelle avec une tortue, une poule, une petite fille de 5 ans et votre tante. CQFD.

Maintenant: votre vie est un coming out de chaque instant, vous étalez au grand jour votre bonheur d’être qui vous êtes et placez du « ma chérie » par ci et « ma compagne » par là. La plage des Seychelles en fond d’écran de votre ordinateur de boulot est devenue une photo de Bette et Tina s’embrassant langoureusement dans leur piscine. Vous vous êtes achetée une bague au pouce et êtes devenue persona non gratta aux événements de l’entreprise depuis l’envoi d’un recommandé à votre boss d’initier un mouvement syndical en cas de non signature d’une charte LGBT -rédigée par vous-même. Votre statut Facebook a été actualisé et est passé de « en couple » à « en couple avec Lise Verderut »

20130217-222945.jpg

Changement n°2: Votre couple attitude
Cas n°1
Avant: vous viviez depuis 40 ans avec votre bien aimée dans une ferme à Saint-Georges-la-Pouge, les habitants du village vous considéraient comme deux bonnes amies, vous éleviez vos poules et même une vache. Le mariage, vous ne l’aviez jamais cru possible et pourtant chaque jour vous en rêviez…

Pendant le débat: vous avez suivi TF1 pendant des semaines avec autant d’exaltation que pour le tour de France sauf que là vous faites aussi partie de l’équipe des coureurs. Vous avez savouré chaque débat et chaque manifestation. Vous avez regretté vos 20 ans et admiré la fougue des manifestants. Vous avez ri à leur slogan et vous êtes demandé si finalement, ce jour n’était-il pas arrivé…

Maintenant: vous attendez avec anxiété les votes du sénat en espérant pouvoir demander la main de votre unique amour et ne plus vous demander chaque jour « et si je partais avant elle… » Et puis vous regrettez que votre père militaire ne soit plus de ce monde pour voir ce jour arriver…ça l’aurait tué une seconde fois, hi hi hi.

20130217-224237.jpg
Lire la suite

Témoignage de rescapées d’une nation en péril

18 Nov

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs,

Nous vous livrons notre témoignage afin que subsistent les reliques d’une nation déjà condamnée.
Comme certains le savent, nous, Crapulettes, sommes parties nous exiler pendant un an au pays du caribou sauvage. Nous avons quittés notre belle patrie pour vivre ce que nous pensions être une expérience formidable. Mais voilà. Nous ignorions alors qu’un grand danger pesait sur nous: la fin de la nation Canadienne.

Comme vous le savez sûrement, le Canada a autorisé le mariage homosexuel, l’adoption et la PMA pour les lesbiennes depuis 2005 pour certaines provinces. Nous pouvons attester de la grande erreur commise par le gouvernement. Non seulement les homosexuels sont visibles mais en plus (comment ont-ils pu en arriver là?…) on leur fout la paix.

Imaginez-vous un peu, nous, habituées à être si discrètes en France afin de ne pas déranger les « humains normaux garants de l’héritage civilisationnel » (sic), nous baladions dans la rue quand, Oh Mon Dieu, Jésus, Marie, Joseph, un couple de lesbienne main dans la main! Je regarde ma chérie, l’air interloqué, et j’attends. Je me dis qu’une nonne, un rabbin, un vieux monsieur outré, une mère de famille bien pensante ou un passant alcoolisé va bien finir par intervenir pour remettre ces personnes dans le droit chemin! Mais non, rien, même pas un regard désapprobateur! Je me dis qu’il doit s’agir d’une erreur, jamais ça ne se serait passé comme ça en France. Nous poursuivons notre route, nous papotons, profitant de notre quiétude et que vois-je, un coupe de gays!! Oh non, là trop c’est trop, mais qu’attendent-ils? Que fait la brigade des mœurs? Où est la population outrée de tant de mèche sur un front? Que dit le conservateur face à tant de pectoraux moulés dans un T-shirt que ça en devient indécent? Rien.
Lire la suite

Secret Quiz sur les Lesbiennes

14 Juil

Pour ceux qui veulent nous connaître, ceux qui pensent nous connaître et surtout ceux qui ne le souhaitent pas (pour des raisons obscures que nous ne comprenons toujours pas), un petit quiz sur la vie cachée d’un couple de lesbiennes…

1) Il est 7h, le réveil sonne…

a. L’une s’étire et fait un câlin à l’autre pendant que la deuxième grogne et repousse un peu l’alarme histoire de gagner 2 minutes de sommeil.

b. Elles se réveillent toutes les deux au milieu de cuisses et de seins après une orgie sexuelle et ne prêtent pas vraiment attention aux lèvres qu’elles embrassent…

c. Elles ne se lèvent jamais avant 14h. Etant lesbiennes, elles sont soit Djettes, soit strip-teaseuses, soit actrices porno.
Lire la suite

Oui, je le veux… (Et nous aussi!)

17 Mai

Quoi de mieux pour fêter cette journée mondiale contre l’homophobie qu’un joli témoignage d’amour? Alors que notre nouvelle ministre de la famille Dominique Bertinotti a réaffirmé ce matin sur France Info son intention ferme de faire avancer nos droits en matière de mariage et de statut concernant l’homoparentalité (Interview de Dominique Bernotti via Tetu), Séverine et Ingrid, elles, n’ont pas attendu qu’on leur donne l’autorisation de se marier pour célébrer leur mariage de coeur, à défaut de mieux…(avec un peu de chance les filles vous allez peut être pouvoir remettre ça dans quelque temps… ;-)) Interview exclusive pour L-es Crapulettes! 😉

Bonjour Ingrid !

1) Depuis combien de temps êtes-vous ensemble avec ta douce ? Avez-vous des enfants ? 

Cela va faire bientôt quatre ans que je suis avec ma petite femme d’amour. Et je suis une heureuse maman qu’une crevette de 9 ans.

2) Pourquoi une cérémonie de cœur plutôt qu’un PACS ? Et pourquoi le besoin de cette cérémonie de cœur ? 

Un pacs !!!! J’ai rien contre mais un rendez-vous en pleine semaine sans la présence de ceux que j’aime à mes côtés, heuuuu non !!! On a choisi un mariage de cœur car on voulait un mariage comme tout le monde. Vous savez….. Un cortège de voiture, une cérémonie simple avec ceux qu’on aime, un repas, et tout le tralala qui va avec lol ! Le symbole était beaucoup plus important pour nous. Cela est pour nous plus officiel auprès de nos familles et beaucoup plus émouvant qu’un PACS! Bien sûr c’est mon point de vue.

3) Qui a fait la demande ? Quand ? Comment ?

C’est moi qui ai fait la demande. Je lui ai demandé le jour de nos un an. Comment ?! … J’ai préparé une soirée bain !!!! Un bain pour deux, bougies, musique d’ambiance, mousse parfumée et une bague bien cachée à proximité. Elle était installée devant moi. Je la caressais afin qu’elle se décontracte et de l’autre main je tente désespérément d’attraper le bague sans me faire chopper :-), j’attrape la bague bien sûr en faisant tout tomber du petit meuble (elle n’a rien vu trop bon !!!) et je la présente devant elle.
Lire la suite

Vous pouvez embrasser la mariée!

16 Juin

Ce matin est paru dans le journal « Le Monde » un article ô combien intéressant (et qui aporte un peu de soulagement après les diverses dérives publiques de nos chers politiciens et autres) sur le mariage homosexuel. Cet article intitulé « Homosexuels, indignez-vous! » présente à juste titre les raisons pour lesquelles les homosexuels sont en droit de se révolter face à cette injustice criante qui veut qu’on leur refuse le droit au mariage mais aussi qu’il est légitime de le réclâmer et de s’indigner (surtout dans un pays qui se veut laïque, mais bon, passons…). Donc, nous nous indignons! Nous nous indignons de ne pas avoir le droit de vivre aussi ce jour de débacle qu’est le jour du mariage! Alors oui nous nous battrons!! Ah, ça ira, ça ira, ça ira, les anti-mariages ont les pendra! Révolution! Nous aussi nous voulons pouvoir dire « oui, je le veux » dans un autre contexte qu’un achat commun de canapé, oui, nous voulons pouvoir dire « pour le meilleur et pour le pire » à un autre moment qu’à un repas de famille dominical! Nous ferons la révolution, et un jour voilà ce qui se passera…

           Vous irez choisir une robe meringuée ridicule, pleine de froufrous et dentelles. L’assemblée vous regardera déambuler d’un pas mal assuré et la vieille tante, celle que vous détestez mais que vous avez invité pour faire plaisir à votre mère, pourra lire sur vos lèvres « putain, elles me font trop mal ces chaussures à la con… » pendant que Zoé votre petite nièce de 5 ans passera juste derrière votre sacro sainte tenue les mains barbouillées de terre parce que ça fait déjà 1h1/4 qu’elle attend que vous arriviez et qu’elle a eu le temps de repérer le monticule de terre laissé par inadvertance par la DDE juste devant la mairie. Et qu’en vous voyant, elle n’a qu’une envie, faire un câlin à tata qui est trop beeeeeeeeeeelle. « Nath, je t’aime, tu es ma soeur, j’aime ma filleule, mais si elle touche à ma robe, tu devras quitter le mariage pour une reconnaissance de corps, et j’ai pas attendu 10 ans de pouvoir me marier pour que tu te casses en plein milieu donc s’il te plait, TIENS TA GOSSE. » (oui, un jour de mariage vous seriez forcément à cran, du au régime drastique à base de salade hyper protéïnée suivi à la lettre pour pouvoir rentrer dans la robe le jour J)

                Ou vous arborerez un super costume que même Ungaro il n’a qu’à aller vendre des hot dogs, choisi pour les couleurs assorties à votre chérie et la coupe de rêve pas trop ceintrée mais saillante, chemise au col parfait, du satin mais pas de dentelles, tout ça pour vous entendre  par le cousin/oncle/futur beau frère/ commis du maire (rayez la mention inutile) éméché par le vin d’honneur balancer un « sympa ton costard, mais y’en avait pas pour filles? gnarf gnarf gnarf ». Vous avez dès maintenant quelques années devant vous pour 1) réfléchir à une réplique cinglante à lui balancer 2) prévoir une excuse pour ne pas l’inviter 3) Aller le voir de manière régulière en portant un costume et le saouler, juste pour tester et pouvoir le frapper le cas échéant. Ce sera un drame d’éviter le jour J.

                Vous pourrez rencontrer votre belle-famille au complet et commencer à ce moment là l’écriture d’une épopée familiale en 14 volumes qui fera de vous le Zola des temps modernes, après les « Rougon- Macquard », les « Rougeots-Maquereaux » . Volume 1  » Le beau-frère pervers », celui qui passe son temps à vous mater les seins et à vous imaginer au lit avec votre futur femme. Pour lui, une lesbienne est une cochonne en puissance qui lance des regards lascifs pendant qu’elle fait des trucs fous avec ce qu’elle a de plus mobile sur son corps (ce qui est vrai mais il n’est pas censé le savoir). Volume 2 « La belle-mère sous anxiolitique », cette futur belle-maman qui jusque là avait secrètement gardé espoir d’un total revirement de situation (et de cuti) pour sa petite paupiette d’amour et tant qu’elle n’aura pas dit « Je le veux » et mis l’alliance, elle s’imaginera qu’il est encore possible que sa fille parte avec son meilleur ami/le garçon d’honneur/le curé/ un arbre bref, n’importe quel élément masculin dans les alentours. Et j’en passe…

                Grâce à vous, ce sera le début de la relance économique en France. Entre le traiteur, la déco, les fleurs, les mouchoirs, les bagues, les bougies, le DJ, les cartons d’invitations, le photographe, le caméraman, le cirque et la chorale vous aurez de quoi faire vivre tout un tas d’artisants pendant 6 mois à un an. Ce qui est déjà mieux que le RSA. (Tiens, autre argument en faveur du mariage homosexuel: il permettrait de faire travailler les gens et donc de relancer le pouvoir d’achat et donc de diminuer la dette!! Formidable!)

               Vous pourrez enfin dire à votre chérie « tu vois, malgré tout ce que tu me fais subir, je t’ai quand même épousé! »

               Votre belle-mère fermera enfin son clapet. A « moi je suis sa mère » vous pourrez répondre « et moi je suis sa femme!! » (et en tant que telle, vous avez également le droit de la mettre en maison de retraite)

               Fini de passer pour une vieille fille de 35 ans!:-) Adieu le « mademoiselle » au boulot! Jusqu’à présent on vous imaginez seule avec des chats, regardant Dérick à la télé, parce que la pauvre « elle n’est toujours pas marié (c’est pas étonnant, t’as vu son caractère!) » et donc qui dit pas marié, dit aux yeux de tous « JE N’AI PAS DE VIE SOCIALE, JE N’AI RIEN A FAIRE DE MES JOURNEES, PLEASE HELP ME! » Après ce grand jour, votre alliée sera là pour se battre à vos côtés, pour vous soutenir de sa présence, pour vous valoriser, j’ai nommé l’ALLIANCE!!

C’est donc pour pouvoir avoir une vie sociale comme tout le monde, pour être reconnue et pour vivre tous ces instants impérissables que nous disons:  indignons nous! révoltons nous! et obtenons nous aussi le droit au mariage et à tous les déboires que cela implique! L’adage dit « pour vivre heureux(ses), vivons caché(e)s », et bien maintenant « pour vivre heureux(ses), vivons marié(e)s! »

Un petit quelque chose pour vous faire patienter, et nous aussi, un jour….

 

%d blogueurs aiment cette page :